Photo: Gilbert Wagner

Créateur d’Alsace Saveurs, Gilbert Wagner propose, depuis 2001, le meilleur de la gastronomie d’Alsace sur son site e-commerce et n’hésite pas à sortir de sa zone de confort afin de développer l’entreprise. Avec un taux de progression de 50% par an, un site internet en constante évolution, un nombre de nouveaux clients en forte croissance, son entreprise vient de doper cette belle progression à l’aide du print. Je vous laisse découvrir le profil de ce pionnier du web.

JV . Pouvez-vous nous parler de vous et nous décrire l’activité de votre société Alsace Saveurs en deux mots ? 

J’ai 61 ans, 2 formations, une technique et l’autre commerciale, puisque j’ai œuvré plus de 20 ans dans le monde industriel. Alsace Saveurs est une marque commerciale depuis octobre 2001 qui a pour vocation de vendre des produits artisanaux sur internet. Dès 2002, nous avons eu un site e-commerce qui s’est développé entre temps. Depuis 5 ans, le taux de progression est de 50% tous les ans.

JV. Sur quel marché évoluez-vous ? Quelle est votre cible ?

Au début j’étais à la recherche de magasins d’épicerie fine et des professionnels. Aujourd’hui, 95% du CA concerne les particuliers qui commandent sur internet. Nous avons misé sur les particuliers, personnes ayant une moyenne d’âge de 55-60 ans, répartis sur toute la France. 95% des clients sont français. Il s’agit de clients amateurs de gastronomie et appréciant les produits alsaciens qui connaissent une forte demande. 

JV. Vous avez démarré d’abord comme un « pure player » et vous avez eu l’opportunité d’accéder à une liste de prospects ciblés dont vous n’aviez que l’adresse postale. Quel a été l’impact sur votre CA ? Pouvez-vous nous parler de l’opportunité « Cigogne Gourmande » de l’impact sur le CA et de ce que cela implique au niveau de Prestashop ?

En décembre 2018, Paul Adam m’a effectivement contacté en me proposant de reprendre l’activité de la Cigogne Gourmande. En guise de reprise, il m’a simplement mis à disposition son fichier clients et m’a mis en relation avec un routeur pour le catalogue de vente. Ensuite, nous avons envoyé des lettres écrites par moi-même et Paul Adam auprès d’une clientèle ex-Cigogne Gourmande. Nous avons lancé 4 campagnes entre 2019 et 2020. En termes d’impact sur le CA, cela a généré, en 2019, 100K € sur les opérations Cigogne/Alsace Saveurs. Des opérations à poursuivre cette année.

Il a fallu modifier l’outil informatique pour traiter les commandes papier. L’interface Prestashop a été adaptée afin de saisir les informations papier pour que les processus liés aux adresses, aux transporteurs, aux commandes, aux étiquettes et aux factures soient automatisés. Nous avons développé un système efficace et rapide pour traiter les commandes issues des bons de commande papier. Un développement long mais une condition sine qua non pour le traitement de ce type de commandes.

JV. Arrive-t-il qu’un client passe d’un canal à un autre ou reste-t-il toujours attaché à un canal de contact ?

Les clients de l’ex-Cigogne Gourmande sont âgés de 80 ans en moyenne et sont très attachés au papier. Peu ont des emails. Il n’est pas possible de les convertir aux commandes sur le net.

JV. …et beaucoup ont encore de belles années devant eux pour profiter de vos bons produits ! Comment voyez-vous l’évolution de votre marché, principalement seniors, par rapport à l’e-commerce dans les 5 prochaines années ?

Nous avons toujours eu une croissance plutôt forte, en moyenne de 50% par an, et nous envisageons de poursuivre cette croissance dans les 2-3 ans et au-delà pourquoi pas ? On est sur un marché porteur. Aujourd’hui, les foyers sont équipés et les personnes entre 50-70 ans passent de plus en plus de commandes sur internet.

Nous avons des produits de qualité, des programmes de parrainage et de points afin de fidéliser nos clients. Nous menons des campagnes Facebook et Google AdWords et les nouveaux clients rachètent nos produits. Notre site a plus de 1000 avis clients et d’avis produits publiés et notre note est excellente ce qui conforte les prospects qui nous découvrent par la publicité et le bouche à oreille. Sur notre site, on met les artisans en avant pour nous démarquer des produits industriels ou semi-industriels. Voir la tête de votre charcutier ou pâtissier est un plus qui rassure les clients.

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *